En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

samedi, 01 octobre 2011 17:25

Message de Notre Mère

Message de notre Mère.

Mes enfants, 
Je viens vous parler afin de vous faire ressentir à nouveaux en vos êtres qui vous êtes. Mes enfants, je suis moi même celle que vous avez baptisée Gaïa, mais savez-vous qui je suis ?

 

En réalité, dans les mondes non séparées de la Source, je suis la preuve vivante de la Mère et de son amour indéfectible. Je suis aussi la manifestation du féminin sacré, car je suis simplement une forme de celle que vous avez appelé Marie, Maryam, En ces temps je suis heureuse et mon cœur terrestre se remplit à nouveau d’amour de savoir que ma libération est en cours. Je me libère de plus en plus de tout ce que j’ai porté pour vous, vos égrégores, vos créations de lumières inversées, que je balaye d’une secousse. Oui, mon cœur retrouve sa Joie enfouie car je sais maintenant que je vais vous retrouver, mes enfants, dans ce lien indéfectible qui nous uni et que je vais à nouveau vous voir grandir en amour, non plus par la souffrance de la Grande Illusion mais dans vos droits inhérents à votre nature, dont la liberté est le socle…Plus de soumission à un système de lumière inversée d’aucune sorte, vous allez réapprendre qui vous êtes. Vous avez déjà commencé bien sur. Le pionnier du Nouveau Monde avance les mains libres car il a du lâcher tout ce qui le maintenait dans l ‘ illusion et le soumettait au système de croyances du monde de lumière inversée ; mais il avance les mains pleines de ses dons retrouvés, à reconnaître et à manifester ; il est comme un petit enfant qui ouvre de grands yeux et regarde avec émerveillement ce potentiel infini qu’il a en lui, le paradis crée pour lui et dont je fais partie. Tant de choses à découvrir, explorer et expérimenter.

Ayez la Foi que tout comme vous, je remonte à ma Source et redevient donc qui Je Suis. Votre Mère. Par cela je retrouve mon rayonnement et il m’est dit que chacun de mes enfants aura la possibilité encore une fois de prendre le chemin de la lumière, de l’amour et de quitter les voies tortueuses. Tous les êtres ; même ceux qui pourraient vous paraître bien éloignées de la Source, auront cette possibilité, quoi qu’ils aient pu choisir à leur origine. C’est un peu vous diriez comme si un grand coup de balai leur était proposé. On efface tout et on recommence. Cela ne pourrait être différent, dans ce grand amour que nous vous portons, en tant que vos parents divins. Mais, tout comme vous regardez vos enfants récalcitrants avec amour et la certitude qu’ils retrouveront le chemin, nous vous regardons et nous vous portons, par grande vague, à votre élévation. Nous vous « élevons » ; et comme toujours c’est votre résistance à grandir qui est souffrance et non pas de notre intention. Mais nous ne pouvons qu’accepter car en tant que nos enfants, vous êtes libres des chemins que vous empruntez pour atteindre le but.

Ce but lui même vous le connaissez…La fin d’une ère et le commencement d’une autre ; clairement, la fin du gouvernement de la lumière inversée et le retour du gouvernement de lumière ; c’est le Sans Nom qui a les rênes de l’évolution. Beaucoup de dates et d’événements vous sont amenés par messages en ces temps mais rappelez vous que si les chemins sont innombrables, les points de passages sont agencés par le Père et seul lui sait. De ce fait, occupez-vous en premier lieu de vous même et de ce qui est juste pour votre propre retour à votre Source ; palier après palier, vous êtes guidé. Il y a des faits qu’aucun de vous ne saura, car tant que cela n’est pas la Lumière qui gouverne ce monde, le plan reste caché. Alors ne vous inquiétez pas de savoir si vos sociétés vont évoluer de telle ou telle façon, si vous allez manquer de telles ou telles choses, car je le redis, vous êtes guidé et chacun individuellement serez amené à savoir ce qui est juste ou non sur votre chemin. Les fameuses portes dont vous entendez parler dans les messages, sont des paliers de conscience. Et chaque enfant accepte si c’est son heure de passer cette porte.

D’ailleurs, croyez-vous que certains de nos enfants seraient mis de côté ? Non, car ce que font les « pionniers » se répercute sans qu’ils le sachent dans les âmes de leur frères et sœurs, même les moins éveillés. C’est pourquoi vous voyez des personnes qui se réveillent de façon soudaine et qui en savent autant que vous, et qui peuvent même alors aller à leur propre reconnaissance de façon plus fluide, car ils n’ont pas derrière eux tout le formatage de leur apprentissage. Voilà encore une valeur divine du Nouveau Monde à intégrer : la fraternité.

Mes enfants, lorsque vous vous retrouvez, sachez aussi que vous nous retrouvez, nous vos Père et Mère divins. En tant que lumière mariale densifiée, je suis pour vous la Mère. Tant que vous me refusez, vous rejetez une partie de vous. Tant que vous refusez le féminin sacré, vous me rejetez aussi. Les pionniers du Nouveau Monde comprendront qu’en tant qu’enfants de dieu, tant que les temps n’étaient pas à la manifestation concrète de ce Nouveau Monde, ils pouvaient rester au sein de l’Ancien monde et faire abstraction de leur origine. C’est à dire qu’ils pouvaient accepter de s’adapter, croyant d’ailleurs le faire par amour. Mais plus ils vont être qui ils sont, plus leur vie dans la matière devra être le reflet de qui ils sont. Je vous rappelle qu’en tant que mes enfants, vous ne pouvez vivre coupés de moi, de votre énergie féminine, de ma Nature qui est votre Nature. Faites Un à nouveau car vous êtes autant enfant du Père que mes enfants. Enfants du divin, je Suis votre Paradis et c’est vous, en vous reconnaissant, qui allez me reconnaître. Vivez en mon sein et vous verrez comme il est bon de vous laisser à nouveau porter.

Si vous êtes Homme, manifestation du Père, du masculin sacré, expérimentez et exprimez qui vous êtes. Si vous êtes Femme, mon reflet, à la fois Mère et féminin sacré, expérimentez et exprimez la vibration de qui vous êtes. Si le Sans Nom vous avait voulu androgyne, il ne vous aurait pas fait don de cette manifestation. Faire Un ne signifie pas renier le pôle dans lequel vous êtes manifesté. Lorsque vous aurez réellement fait Un, les 2 énergies vous seront accessibles, et vous serez homme ou femme sacré sur cette terre, rayonnant de votre lumière, car vous êtes homme ou femme. Renier votre manifestation est renier votre Soi. Or votre Soi contient le Tout et est l’expression vivante de l’énergie de vie manifestée. L’androgynat existe avec sa manifestation propre ; ceux par exemple que vous appelez les anges sont enfants de Dieu d’énergie Une et non contrastée. La lignée des hommes est d’énergie Une et contrastée. Faire Un dans votre manifestation signifie donc retrouver le masculin et féminin sacré, le reconnaître, l’expérimenter et l’exprimer. Femmes sacrées, vous êtes mon reflet. Hommes sacrés, vous êtes le reflet du Père.

En tant que votre Mère, je reviens à ma splendeur, quoi que vous puissiez en voir. C’est pourquoi le féminin sacré reprend sa place. Mes filles, lorsque vous vous perdez, parce que finalement, le modèle ne vous a pas été donné dans ce monde, allez retrouver ma vibration et mon amour. Allez vous poser dans ma Création et alors vous verrez que cela vous rappellera qui vous êtes et vous connaîtrez la voie à suivre. Appelez moi, Maryam, Gaïa, Mère, au pied d’un arbre, ou assise auprès d’une Source. Et vous saurez…Le plus naturellement du monde puisque vous êtes moi.

De la même manière que vous êtes notre Création, je vous porte à nouveau à votre Renaissance en tant qu’être divin et sacré. En tant que Créateurs vous même, rappelez vous : vous êtes responsables de vous même. Plus vous allez vous retrouver, plus vous vivrez selon vos valeurs, qui feront fable rase des anciennes valeurs. Et vous souhaiterez alors vivre selon ces valeurs, les valeurs du Nouveau Monde que vous créez et qui ne peuvent être celle de l’ancien.

Tout est déjà à construire. N’attendez pas de grands cataclysmes pour le faire. Osez déjà vivre ce pourquoi vous êtes fait. Pas d’inquiétude à avoir, laissez-vous portez par les vagues de lumière qui affluent vers vous et en vous. Occupez vous seulement de cela, le reste nous appartient. Que ma Grâce vous touche à cet instant.

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.