En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

jeudi, 15 janvier 2015 12:07

L’épée de Vérité

Maître St Germain parle.

L’unique Vérité est Celle du Cœur. Le Cœur est le seul capable de mettre l’Unité là où il y a division et séparation.

Lorsque nous parlons de bien et de mal nous sommes dans la dualité. Mais lorsque nous parlons de combat pour la Lumière, nous sommes dans l’Unité.

Croire que la Lumière inversée est le Mal revient à dire que la Lumière est le mal, puisque la lumière inversée n’est qu’une copie inversée de la Lumière. La Lumière est le Tout, tout provient d’elle et tout y retournera. Cela n’est qu’une question de « temps ». Lorsque des êtres ont choisi d’expérimenter la voie de séparation c’est uniquement par principe de liberté que cela a été possible. C’est un état de fait : la lumière inversée existe uniquement parce que la Lumière existe. Vous êtes donc absolument obligés d’avoir conscience de cette existence, sous peine de croire à une illusion de Lumière.

Pour autant, il ne s’agit en aucun cas de nourrir une confusion courante dans vos esprits : l’existence de ces 2 forces n’est ni complémentaire, ni gage d’équilibre. L’existence de la lumière inversée dans un monde produit au contraire la disharmonie, le chaos et l’involution de la conscience alors que la Lumière engendre l’harmonie, l’ordonnancement des choses et la conscience évolutive et expansive. L’équilibre est de toute énergie unitaire alors que la lumière inversée est dualité et éloignement de l’Unité : elle est l’inverse de l’équilibre. Les deux seules énergies complémentaires de l’univers sont la respiration primordiale de la Lumière : plein-vide, inspiration-expiration, mouvement-non mouvement…masculin-féminin. Voici la parfaite complémentarité.

Dire que la lumière inversée est nécessaire à l’équilibre d’un monde, voire de la Création, n’est pas adéquate ; dire que c’est une expérience juste n’est pas adéquat ; et dire que c’est une expérience nécessaire (= l’évolution ne peut être que si il y a souffrance) n’est pas adéquat. Dites plutôt : la lumière est et d’elle s’est formée la lumière inversée. À partir du moment où il y a création, il y a liberté de la création. L’existence de la lumière inversée n’était pas obligatoire ; mais elle était inévitable. Vous pourriez dire que c’était le risque inhérent à toute création : le choix. La créature a pu choisir de se détourner de son créateur.

Le combat pour la Lumière est de votre monde mais de tous les mondes. Y compris ceux gouvernés (= gouvernail) par la Lumière ; car l’équilibre de la Lumière est un fil duquel peu de choses peuvent nous faire chuter. Maintenir l’équilibre n’est jamais gagné…et pourtant tout l’est forcément .

Reparlons du cœur : croire qu’il suffit d’aimer pour transmuter toute lumière inversée est une illusion. Ou du moins cela dépend du sens que vous donnez à l’amour. Lorsque vous transmutez par la Lumière du 7ème état (= « rayon »), vous transmutez une énergie qui est vôtre ou dont vous vous êtes donné à être responsable en accord avec les hautes instances des Conseils de Justice. (Ceci vous sera dévoilé à un autre moment) : lorsque vous vous libérez, vous lâchez aussi les chaînes qui vous reliaient à l’autre ; cela signifie donc que vous êtes vous un peu plus libre ; et que potentiellement, l’autre peut lui aussi être un peu plus libre. MAIS vous ne faites pas le chemin pour l’autre et lui seul a le pouvoir de se libérer ou non ; vous, vous désirez retourner à votre Lumière ; mais contrairement à ce que vous pouvez penser, ça n’est pas forcément le cas de l’autre. Dans ces temps de transmutation collective, toute énergie disqualifiée est amenée à retourner à la Lumière ou à expérimenter sous d’autres Cieux. À aujourd’hui sortez de l’illusion que les choses vont se passer en douceur : c’est bien mal connaître les forces involutives que de le croire ! La confusion vient que vous pensez encore que le monde auquel vous aspirez ne sera que la modification « en mieux » du monde dans lequel vous vivez. Vous oubliez donc que nos paroles sont sans équivoque : vous ne pouvez être et avoir été ; votre monde doit s’éteindre pour que le nouveau renaisse. C’est pourquoi les temps à venir peuvent vous apparaître comme remplis de destruction alors que le juste mot est : purification. Nulle peur ne doit étreindre votre cœur car tout ceci vous le saviez dans les tréfonds de votre âme et vous savez que cette purification n’est pas « de votre ressors » mais qu’elle est le fruit de la justice divine que vous avez appelée de vos vœux depuis de nombreuses vies.

Votre cœur est la porte d’entrée de votre âme et c’est pourquoi j’ai commencé ce message par la Vérité située dans votre Cœur. Alors vous n’avez aucunement à vous préoccuper du collectif : la seule chose que vous vous demandiez à vous même est de tourner votre regard en vous et de vous laisser passer au tamis de la Lumière qui va aller en s’intensifiant. Vous avez votre propre combat pour la Lumière à mener et pour cela il vous faut accéder à la Vérité de votre cœur : sortez de la vision enfantine de l’amour et voyez le pour ce qu’il est : une épée. L’extrémité du pommeau est votre couronne et vous relie à vos racines célestes, permettant l’expérience de l’Esprit dans la forme. Sa garde est située au niveau de votre 3ème œil, qui au delà des apparences percevra qui ce qui est de la Lumière et ce qui ne l’est pas. Ce discernement est votre vigilance car vous ne sauriez vous guider ou gouverner sans une vigie qui voit au loin. Sa lame vous traverse par le milieu en passant par votre cœur (=la voie du milieu): plus il sera ouvert et purifié (léger) plus vous pourrez y voir clair car relié aussi à l’expérience de votre âme ; sa pointe est à votre nombril car elle est ce qui vous unit à toute énergie de vie dans un échange permanent. L’ extrémité de la pointe est vos racines, elle est l’expérience de la forme qui reçoit l’Esprit.

Votre amour pourra engager le Nouveau Monde uniquement si il est cette épée qui sait unir ou couper selon ce qui est juste. Être au service de la Lumière c’est être adoubé par le Cœur c’est à dire être capable de brandir son épée et de trancher ce qui doit être tranché, d’unir ce qui doit être unit dans la fraternité. C’est votre garde qui vous le dit : le discernement est votre vigilance. Lorsque vous aurez embrassé votre propre lumière inversée et que celle ci sera retournée à la lumière ou aura été coupée, plus rien de vous ne viendra nourrir la lumière inversée à l’extérieur de vous et celle ci n’aura d’autre choix que de faire de même : retourner à la Lumière ou ailleurs. Comprenez vous que nous ne parlons pas du même « amour » que celui vers lequel vous tendez, même avec vos aspirations les plus élevées ? Lorsque vous accédez à l’épée de Vérité vous sortez de la dualité. Votre cœur est une épée ; vous êtes une épée. Que votre garde vous garde !

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.