En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

vendredi, 17 janvier 2014 19:32

Message d’Éli

Éli, manifestation originelle de Sananda, parle du Pouvoir de l’Amour.

Bien sur mes aimés, les souvenirs vous reviennent maintenant des lois et des valeurs qui sont autant de rayonnements animant les mondes de Lumière.

Vous les percevez seulement car vous n’êtes encore pas qui vous êtes mais ceci est en cours. Comme à l’approche d’une belle fête vos cœurs se soulèvent de joie et la paix installée depuis déjà quelques temps s’enracine encore plus profondément ; vous pouvez « piaffer » d’impatience » mais vous n’accélérerez pas le processus pour autant. Cependant, sachez que ce que vous ressentez, l’heure de la libération et de vos retrouvailles est proche maintenant, même en terme de temps humain. Le mouvement d’élévation de conscience qui vous fera passer de l’homme humain à l’homme Universel est en cours. Ce mouvement a lieu dans vos âmes et n’est pas visible aux yeux extérieurs; vos proches pensent vous connaître mais vous n’êtes déjà plus les mêmes : pas encore ce que vous êtes ; mais déjà plus ce que vous étiez. Vous seul savez ce qu’il a fallu traverser pour en être où vous en êtes. Bien sur vous partagez cela avec quelques frères et sœurs mais en réalité, vous n’êtes que quelques uns à avoir lâché ce qu’il y avait à lâcher. Lorsque je vous dis que cela n’est pas visible à vos yeux, c’est que pendant encore 2 années le combat pour le Retour à la Lumière aura lieu et que les quelques êtres ayant fait le chemin pourront, au terme de ces deux années, relever la tête et être révélés. Pour l’instant, tout comme la graine germe dans l’obscurité, vous êtes retiré des grands tourbillons de ce monde et restez en retrait. Cela est bien ainsi car ce temps est fait pour votre maturation. Le laps de temps qu’il reste est fait d’intégration de votre Lumière et d’épuration dans votre feu d’amour de ce qui n’est pas vous. Je vous rappellerai simplement ceci : un Monde de Lumière ne se construit pas sur un ancien Monde. Et je vous dis : cette construction, quoi que vous en pensiez n’a encore pas lieu. Vous construisez un monde meilleur mais pas encore le « Nouveau Monde » ; car Celui ci n’a rien à voir avec ce que vous avez vécu jusqu’alors. Vous pouvez bien créer des associations, vouloir réformer tel ou tel système, faites. Votre Volonté d ‘améliorer les choses est de votre expérience. Prenez simplement garde car l’énergie que vous continuez à dépenser à l’extérieur de vous même, n’est qu’une dépense d’énergie continuant à vous détourner de l’essentiel, de votre Source et de la Volonté de votre âme de faire Un avec votre Source.

Quand vous aurez compris que la clé est en vous, vous avancerez : vous pouvez être guidé ; beaucoup aujourd’hui ressentent, entendent et voient car l’élévation vibratoire rend ceci possible. Mais que voient-ils, qu’enten dent-ils et que proposent-ils ? Ayez ce discernement que l’objectif de cette guidance doit être de vous faire contacter, connaître, vivre votre Source. L’essentiel est là.

Tant que vous n’aurez pas compris le pouvoir de l’Amour, vous continuerez à tourner en rond. Car votre Source est Amour. Mais pas l’amour que vous pensez. Seul l’amour qui rend libre et responsable est de Lumière. De la même manière qu’en tant que parents de vos enfants, votre amour est de les rendre libres et responsables. Vous leur tenez la main et les assurez de votre soutien ; vous les laisser agir tout en les laissant faire leur expérience ; et quoi qu’ils puissent faire finalement, votre amour inconditionnel est là pour eux : cet amour est si puissant que vous pardonnez quoi qu’ils puissent expérimenter et même s’ils se perdent sur le chemin. Cela vous pouvez le comprendre, n’est ce pas ? Et bien c’est ainsi que vous devriez concevoir l’amour de votre Source, Celle qui vous nourrit de son amour et dont vous êtes le reflet. Comprenez vous ce que cela signifie ?

À quoi reconnaît-on un être de Lumière ? Il aime et donc pardonne alors qu’un être de Lumière inversé ne sait pas pardonner et donc ne sait pas aimer; l’être de Lumière a le discernement de quand et comment donner et recevoir, en étant responsable de lui même en premier lieu ; il est en amour inconditionnel pour lui même et fait donc ce qu’il faut en conséquence pour être équilibré et rayonnant dans toutes ses sphères d’êtres, physique, -sa matière, ses affaires-son mental, son relationnel, sa spiritualité. Cela signifie tout simplement qu’il est droit. Comment osez vous dire que vous êtes « éveillé » si vous n’êtes pas droit jusque dans votre matière ? Mes paroles ne sont pas une intransigeance mais un juste discernement que je vous engage à avoir en premier lieu pour vous. Si vous êtes éveillé, alors, vous l’êtes dans toutes vos sphères d’activités. Ne dites pas « oh je fais de merveilleuses méditations, j’entends tel être ou je vois tel autre » mais à côté de ceci, je n’ai pas de quoi me nourrir, je renie ma matière, je suis incapable de pardonner, d’aimer mais je cours les « églises » à la recherche de quelque chose pour me remplir. Non, ne dites pas que vous êtes éveillé. Et demandez vous quel être vous voyiez et entendez ; regardez où se cache le pouvoir. Vous êtes sur un chemin mais je vous le dis, vous avez voulu vous éveiller et cette intention est une bonne chose. Mais c’est un chemin de persévérance, de droiture et d’amour. Il est extrêmement facile aujourd’hui de manipuler de l’énergie, de ressentir une aura, de « lire » dans une âme. MAIS SI VOUS N’AVEZ PAS COMPRIS LE POUVOIR DE L’AMOUR, QUI SERVEZ-VOUS ?

Qu’est-ce que le Pardon ? C’est être capable de donner par de là toute souffrance et injustice commises envers vous. Que faites vous lorsque vous ne pardonnez pas ? Vous entretenez un lien de souffrance -autrement dit un « karma »- avec une personne ; ce faisant vous gardez la souffrance en vous, la cristallisation de la mémoire ; donc finalement ça n’est pas à l’autre que vous faites le plus de mal ; c’est à vous même. Vous entretenez vos souvenirs, vos mémoires, comme autant de trophées de souffrance. Ne dites pas : « pourquoi je lui pardonnerai ? Il m’a fait tant de mal ? » car je vous réponds : n’avez vous jamais fait du mal vous même ? Croyez vous n’en avoir jamais fait, que vous en ayez conscience ou non ? Guérissez votre mal ; pardonnez vous à vous même d’avoir vécu cette expérience. Par amour de vous faites ceci et vous serez alors libre et responsable de vous. Vous en serez alors un exemple pour l’autre. Mieux encore, en libérant ce lien vous lui laisserez le choix d’avancer ou pas ; car lui aussi a le choix de pardonner ou pas, d’aimer ou pas. Il est autant responsable de lui même que vous l’êtes de vous. Voilà la pensée, l’action et la parole de l’être de Lumière : faire son possible pour aimer inconditionnellement et ainsi faire l’œuvre du Père. C’est ainsi que vous avancerez. Vous pouvez parler de mémoires autant que vous le voulez. Lorsque vous aurez compris qu’en guérissant le présent, vous libérez le passé alors vous aurez tout compris, vous aurez compris le Tout. Ne dites pas : « il ne le mérite pas ». Car qui êtes vous pour juger de cela ? Connaissez vous cet être, son enfance, ses propres mémoires, ce que lui a demandé son âme ? Savez vous que Judas a fait son œuvre et que c’était une œuvre de Lumière ? Ne vous suffit-il pas de vous occuper de vous, d’être responsable de vous au lieu de vous occuper de l’autre ? Alors qui êtes vous…

Vous êtes la Lumière, ; et en tant que tel vous avez à nourrir la Lumière et non la Lumière inversées et ses pouvoirs. Si vous ne pardonnez pas à l’autre, c’est à vous que vous ne pardonnez pas ; si vous n’aimez pas l’autre c’est vous même que vous n’aimez pas ; et ce faisant c’est Moi que vous n’aimez pas. Car Je Suis et vous êtes dans chaque être qui est. Et cela n’est pas une image ; c’est réel. Le Pouvoir de l’Amour est si puissant qu’il guérit et unit; rappelez vous ceci. De quoi avez vous besoin ? Rien d’autre que l’Amour car l’amour est Tout. Il est l’Unité de toute chose et dans cette Unité vous trouverez la responsabilité ; l’allégeance à la Lumière ; la Liberté, la Joie mais aussi le Pardon et le discernement. Vous vous croyiez voir clair en vous faisant dur, en, érigeant une barrière entre vous et les autres, en vous disant « Moi, jamais je ne ferai de mal, jamais je ne ferai ceci ou cela » Alors, puisque vous dites ceci, faites le et commencez par vous même. Pardonnez vous et aimez chaque parcelle de vie que vous manifestez. Cette barrière vous sépare de vous même, de votre propre Source qui est amour. L’amour n’est certes pas un « bon sentiment » ; il est un état, un rayon qui vient du cœur ; une intelligence du cœur qui, contrairement à ce qui est dit, ne vous rendra pas aveugle mais clairvoyant . Que vous soyez dans vos émotions ou coupé d’elles, le résultat est le même : vous ne pouvez avoir la vision claire et juste. Le véritable discernement voit au delà de ce qui est montré ; tout comme l’amour véritable aime au delà de ce qui est montré. Alliez le mental à votre cœur et l’Amour véritable ouvrira vos yeux et votre compréhension, balayera vos principes. Vous verrez ce qui est et non ce que vous souhaiteriez voir ; mais vous n’en aurez aucun jugement car vous aimerez le bon comme le mauvais, ayant compris que la Lumière éclaire chaque être quel qu’il soit. Avec patience et Amour, vous saurez que toujours, la Lumière fait son chemin et aime, en dépit de toute apparence.

Allez et faites maintenant. Il n’est plus temps de tergiverser et de vous perdre.

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.

Plus dans cette catégorie : « Maître Sérapis Bay parle L’ascension »