En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

vendredi, 15 février 2013 11:21

Entrevue avec Maître St Germain 3

Je te salue, Maître St Germain. Je te remercie pour ton aide précieuse dans ces temps assez mouvementés.

(sourire) Je t’écoute Shani, et par ta voix les « voix- voies » amies qui ont besoin d’être éclairées.

Que ceux qui lisent ces lignes se mettent aussi à l’écoute afin de recevoir en leur cœur la vibration de la lumière. S’ils écoutent avec cette intention, ils sentiront vibrer chaque cellule de leur être qui entrera en résonance avec cette vibration émise par ces mots. C’est donc un échange. Car moi aussi, je suis à l’écoute.

Voilà qu’il se passe quelque chose de particulier depuis ce 21 décembre. Des personnes viennent me témoigner de leur désarroi car des proches « pètent les plombs ». Non pas de la façon habituelle mais comme pris par des forces qui n’ont rien de sympathiques, pourrai-je dire. Plusieurs m’ont même envoyé des canalisations indiquant « la flamme noire », en me demandant ce que j’en savais. Peux-tu expliquer ceci, à ceux qui veulent bien l’entendre.

Bien sur. Nous t’avons dis il y a quelques temps que l’enseignement sur la lumière inversée serait transmis. Mais il était encore trop tôt car peu était alors confrontés avec grande force à cette lumière « particulière ». Il en est autrement aujourd’hui puisqu’effectivement, depuis le 21 décembre, une nouvelle étape est franchie dans le mouvement ascensionnel. Et avec les grandes vagues de lumière, viennent aussi de nombreuses entités inverses, qui œuvrent afin de maintenir les pouvoirs en place. Très concrètement, dès que vous voyiez que vous n’êtes plus vous même, c’est à dire des êtres de Joie et de Paix, sachez que vous nourrissez la lumière inversée et que celle ci se nourrit de vous. Nous ne pourrons pas faire là de cours en quelques mots. Cet enseignement aura lieu après la Pâque.

Mais entendez que la fameuse flamme noire est effectivement grandement à l’œuvre. Entendez aussi que Lucifer n’est qu’un reflet de Métatron, le Père. Il ne peut donc qu’utiliser ce que vous lui donnez en tant qu’énergie. Il ne peut rien créer par lui même. Le problème étant que sous sa domination, vous continuez à apprendre dans la souffrance, la loi de l’action-réaction, la Loi du Talion. Certains vous diront que la souffrance est nécessaire à l’apprentissage. Et je vous dis si c’est ce que vous croyiez, écoutez bien ce que vous dites là. Car moi je vous dis que la loi de la souffrance prend fin et que l’apprentissage par la loi de l’amour remplace la loi du Talion et du karma, pour qui veut bien renaître à lui même. C’est la bénédiction qui vient sur terre, dans le même temps que la flamme noire. Celle ci ne peut agir que si vous lui donnez flanc.

Pourtant, qui sur cette terre est aujourd’hui sans faille aucune, sans blessure aucune ? Je vous le dis, personne. Pas même vos sages. Mais c’est en cours. Cela signifie que tous et chacun êtes confronté à la flamme noire et à ses êtres.

Je dis et je répète que par la loi de l’amour qui est liberté, le Père laisse faire. MAIS N’INTERPRÉTEZ PAS CES MOTS COMME : LUCIFER EST LA LUMIÈRE. Porteur de lumière, oui, mais de quelle lumière ? Il l’est, en inversée. Vide d’amour et torture des âmes et des Esprits est sa façon d’être et de faire. Il n’y a donc pas à se réjouir de cette descente d’énergie relayée par ses propres forces. Il n’y a pas à amplifier ni à amoindrir cet état de fait. Cela est, c’est tout. Comme tout être il pourra retourner à la Grande Lumière dont il est issu. Mais cela n’est pas, ni pour l’instant, ni dans le futur, car rien n’est jamais gagné et figé : garder l’équilibre de l’Unité, même dans les mondes d’Unité, est un véritable défi de chaque instant.

Le combat pour la lumière est et c’est une confusion de dire que la souffrance est juste. Elle l’est uniquement parce que vous êtes créateurs et que toute énergie émise vous revient.

Oui. Mais vous êtes des créateurs ignorants de vos propres dons et forces. Alors peut-on vraiment dire que vous êtes responsables de vos créations et que la souffrance est juste ?

Tout est fait, en monde gouvernée par la lumière inversée, pour vous laisser dans la dualité et son ignorance. Ceci de façon à ce que vous continuiez à vous nourrir par l’extérieur de vous même, perdant ainsi votre propre voie, qui n’est autre que celle du Sans Nom en vous.

C’est ce qui explique le grand vide en vous. La souffrance est ce vide. Sauf que tant que vous continuez à le nourrir par votre extérieur, il ne se remplit jamais. Par contre vous entretenez votre propre enfermement et ce faisant, vous entretenez les pouvoirs en place. C’est pourquoi la seule clé est le retour à votre propre Source, en vous. De là, vous entamez votre chemin d’être libre et commencez à percevoir votre enfermement, qui n’en est finalement pas un. Puisque jamais la Source ne vous a quitté.

La confusion est de vous faire croire au besoin de vous racheter ou de travailler fort sur vous même. Tout vous est offert pour vous faire croire à des nourritures autres qu’en vous même. Les façons de vous nourrir sont innombrables car toutes les sphères de votre êtres se nourrissent : votre spiritualité, votre mental, votre corps, etc…Regardez un peu tout ce qui vous est donné pour vous nourrir exclusivement de vide, histoire que vous continuiez inlassablement à remplir par l’extérieur de vous même. Que ce soit votre nourriture matière, ou par votre couple, ou simplement par celui que vous appelez « l’autre », mais aussi par les images et les sons qui vous sont émis, les informations qui viennent à vos oreilles, etc…En réalité, tout ce qui est fait pour vous distraire, c’est à dire vous détourner de vous même, de votre Soi.

Mais la clé est celle-ci : réveillez votre Source en utilisant les manifestations de lumière qu’est la rayonnance sacrée, et vous verrez alors comme vous apprendrez vite et facilement qui vous êtes. Par la lumière et non par la souffrance. La rayonnance sacrée n’est que ceci : la lumière manifestée. Elle en est d’ailleurs la 1ère manifestation ; et toute création en est issue.

Dans son immense amour le Sans Nom accueille chaque être à retourner vers Lui. Puisqu’il est pardon et amour inconditionnel, dans toutes ses manifestations. Mais ne dites pas que Lucifer- ou la flamme noire – agit par le Sans Nom. Il agit uniquement pour Lui et par Lui. Il se nourrit d’énergie détournée et non de pure lumière. Très concrètement, ayez le discernement de Qui est Qui et de Qui fait quoi. Sachez que même les enfants, il y a quelques temps encore étaient protégés par leur propre pureté ; ils sont aujourd’hui eux aussi sous la pression des êtres ou entités de lumière inversée.

La vigilance et le discernement sont les deux vertus de Celui qui veille avec sagesse. Aucune peur ne l’habite. MAIS IL SAIT ET AGIT EN CONSÉQUENCE. Donc, tant que vous n’êtes pas intégralement dans votre lumière et ceci dans toutes vos dimensions, physique, émotionnelle, mentale, spirituelle, restez droit et quand vient à vous une énergie qui vous pompe, vous fatigue, vous détourne de votre droiture et amour intérieur, appelez la Confrérie du 1er rayon, Maîtres El Morya et Sarah et bien évidemment le manteau de Notre Mère et l’Épée de Michael. L’enseignement vous sera amené par la suite.

Les gens me font aussi échos de messages canalisés, ou encore de thérapies qui sont sensées être libératrices. Et pourtant là encore, ces personnes continuent à entretenir leur système de pensées, qu’il soit confortable ou non. Que dire ?

En fait, tant que la personne n’a pas suffisamment « pris de mur », elle ne cherche pas d’autres voies. Cela fait partie de la grande force de lumière inversée : la confusion. Le réflexe de continuer à apprendre par la souffrance. Mais ces temps prennent fin et le temps pour la Lumière arrive, celui où elle pourra œuvrer non pas la tête baissée mais au clair. Et c’est bien pourquoi toutes les forces sont à l’œuvre, y compris la flamme noire. Elle ne veut certes pas que les 1ers éclaireurs relèvent la tête. En attendant, je peux vous dire quelque signes qui sont symptomatiques de la lumière inversée. Je redis qu’un enseignement est nécessaire mais peut-être ceci aidera-il ceux qui veulent bien entendre sans peur et y voir clairement :

Toujours la lumière inversée nourrit la faille au lieu de la guérir. Que ce soit les croyances de karma, que vous avez quelque chose à guérir, à travailler, qu’un monde meilleur vous attend, dans d’autres temps, d’autres lieux, que vous pouvez garder vos acquis et construire le nouveau, simplement en modifiant l’ancien…Rappelez vous, vous ne pouvez être et avoir été. Cela signifie que même vos vies antérieures n’ont pas de pouvoir sur vous, sauf celui que vous leur accordez. Rappelez vous aussi que dans la Lumière, vous êtes aimé et pardonné avant même d’avoir fait un mésusage de votre énergie. Le plus difficile étant finalement de vous accorder vous même votre propre amour et pardon. (=vous accorder à votre Source) Si vous arrivez à faire cela, vous sortez immédiatement de votre « karma » !

Tout ce qui est de l’ordre de vos croyances, ce que vous pensez être bien ou mal, tout cela fait partie de l’ancien monde. Par exemple, vous croyiez que le monde Nouveau sera sans Loi parce que vous avez entendu que vous étiez libre. Ah, voilà une belle confusion. Et moi je vous dis que la LOI est en vous et que si vous faites Un avec elle, la LOI de la Lumière, vous êtes en amour pour vous mais aussi pour l’autre qui est vous. Automatiquement vous êtes responsable de vous et donc de l’autre. Il ne s’agit pas d’une morale à l’extérieure de vous mais d’une LOI à l’intérieur de vous. C’est aussi pourquoi vous pouvez dire que l’amour est droiture.

Bien, vous comprenez là pourquoi je vous dis qu’il vous faut un enseignement pour sortir de la confusion…Car la confusion a imprégné chaque parcelle de vos êtres en ce monde.

En conclusion, à chaque fois que des informations viennent à vous, passez les au crible de votre vigilance et discernement. Mais pour cela, encore faut-il que vous ayez réussi à faire l’Unité des 3 premiers rayons de votre être, à savoir votre cœur, votre mental, et votre corps. TANT QUE CETTE UNITÉ N’EST PAS RÉALISÉE, VOTRE INTERPRÉTATION EST FAUSSÉE, plus ou moins. Que vous soyez canal ou pas. Et je vous dis en passant que très peu d’enseignants, thérapeutes, messagers sont dans cette Unité. Cela signifie aussi que dans cette Unité, une femme est un exemple parfait du féminin sacré. Un homme un parfait reflet du masculin sacré. Les deux sont rayonnants puisque reflet de la Source en eux. Ils ne sont pas androgyne, de grâce…Ou ils le sont mais dans des dimensions où cela est juste qu’ils le soient c’est à dire avec un corps physique plus ou moins dense qui leur permet cette expérience. Ça n’est certes pas le cas sur cette terre ! Étant le reflet complémentaire l’un de l’autre, ils magnifie chacun la lumière de leur Soi et de l’autre. Donc un canal, comme un thérapeute ou un enseignant, est rayonnant de ce qu’il est, en Unité en Lui.

On entend parfois que dans l’amour, chacun est le reflet de la Source, donc finalement, apte à tout faire. Ainsi, les thérapeutes et enseignants fleurissent au coin de chaque rue et on ne sait plus trop à quel saint se vouer ! Je pourrai dire que c’est un vrai commerce du spirituel…Et aussi comme si c’était « mieux » de canaliser ou d’être un soignant. Que peux-tu dire à ce sujet ?

L’enseignement que les êtres sont semblables puisque issus de la Source est une confusion de taille. Chaque être est complémentaire mais pas semblable. Le « clonage » est une création inversée et non pas de lumière ! L’égalité et la fraternité sont là aussi à sortir de la confusion.

Car lorsque vous êtes dans l’Unité, vous ne vous reniez point. Que vous soyez de telle ou telle confrérie, que ce soit de Shamballa ou d’une autre, il n’y a que dans votre humanité que cela est un plus ou un moins. La véritable humilité est de savoir qui on est et de respecter qui on est. Sans plus ni moins. Et qui que l’on soit. Le défi est de se connaître et d’expérimenter qui on est. En faisant cela, notre rayonnement grandit de façon indéfinie. Rappelez vous que parler d’orgueil ou d’humilité, c’est parler de la même expérience sous 2 angles de vues différents, ceux de la dualité. Il n’y a aucun orgueil à avoir à être tel ,ou tel être, à diffuser tel ou tel enseignement. Il n’y a pas non plus d’humilité à avoir. Sauf celle qui rend grâce au Très Haut pour la Lumière dont nous sommes issus, tous. Ça n’est pas la même chose !

Chacun est « particulier » et amène sa pierre à l’édifice. Laissez ceux dont c’est la vibration de guider, le faire. Ceux-la ont des dons de vision, de clairvoyance, d’enseignants… Mais ils n’ont rien à envier à d’autres puisque chacun a besoin des dons de chacun. C’est là la beauté de la Création.

Alors, regardez un peu en vous les portes où passent les énergies de confusion. Chaque être est à sa place. Et si chaque être prend conscience de qui il est, en tant que reflet particulier de la Source, et respecte qui il est, sans vouloir être quelqu’un d’autre qu’il est, alors, votre monde serait déjà sorti de la souffrance. On en est finalement toujours au même point : « connais-toi toi même ». Alors tu connaîtras le divin en toi. Et dans le divin, il n’y a jamais de plus ou de moins. Il n’y a que vous qui sachiez qui vous êtes. Révélez-vous. Régalez-vous à être qui vous êtes. Qui que vous soyez et fassiez, quelques soient vos dons, vous êtes magnifique !

Donc, que Celui qui a des oreilles entende !

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.