En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

mardi, 04 septembre 2012 10:55

Message du Sans Nom

Je suis Celui qui n’a pas de Nom parce qu’il contient toute chose existante et non existante, définie et indéfinie.
Je suis Celui qui n’a pas de Nom parce que l’infini est innommable.
Je Suis cet état d’Amour, de Lumière que tu recherches tant.

Par la Grâce, j’ai choisis de prendre forme afin de me connaître et de sonder cet infini.

Mes formes sont à mon image, innombrables.

Tu m’as donné le Nom de Père et c’est un Nom que j’accepte car il reflète l’amour que j’ai pour Toi. Bien que cet amour ne puisse être enfermé dans les concepts que tu connais. Cet amour est tellement vaste que j’accepte envers et contre tout tes expériences d’enfant rebelle. Car Je sais que rien ni personne d’autre que toi même ne peut comprendre et apprendre ton intérêt à être l’électron libre que tu es par essence, par divine naissance.

J’ai été, Je Suis et Je serai tout ce qui vit ; dans la plus petite expression de la Vie ; dans la plus Haute aussi.

Sache que Ma main s’étend sur toute la galaxie, qui n’est elle même qu’un grain de sable dans l’univers issu de mon Esprit.

C’est pourquoi je te dis : ai confiance en la Vie. Car quoi qu’il se passe, toujours, mon amour résonne dans l’univers et crée le chemin qui va jusqu’à toi.

Il ne peut en être autrement puisque Je Suis le chemin. Je Suis la Vie.

Je contiens le Père, la Mère et le Fils.

Qui que tu sois et où que tu sois, quelque soit le Nom que tu me donnes, ce que tu as appris en venant sur cette terre m’importe peu ; car je sais qui tu es.

Je Suis Toi et tu es Moi. Comme tes enfants terrestres, je t’ai donné des particularités qui sont miennes, ceci afin que tu les expérimentes et les connaisses ; c’est ce que tu appelles des « dons ». Ils t’appartiennent en propre et tu es responsable de la manière dont tu les expérimentes. Car comme tout enfant l’objectif est l’élévation croissante et infinie de ton être. Savoir qui tu es ; te connaître Toi même et l’exprimer dans ta Création.

Voilà ce qui te fera vibrer à l’unisson de chaque parcelle de Vie dans laquelle Je Suis.

Par l’expérience, tu découvres qui tu es, tes facettes infinies.

Je Suis Toi ; et ton chemin te ramènera à qui tu es ; à Moi. Quelques soient les expériences que tu t’es données à vivre, sache que jamais tu n’es abandonné ; la Providence veille sur Toi au delà de ces expériences ; tu ne peux réellement te perdre. Il n’y a que toi qui puisse t’éloigner de Moi. Pourtant, Je Suis là. Dans le silence de ton cœur, c’est en écoutant les pulsations de ton être intérieur, le flux de ta Vie, que tu me toucheras.

« Les chemins de Dieu sont impénétrables ». Pourtant Je te dis : tu es déjà et toujours sur le chemin. Tu me retrouveras au travers l’harmonie des chants d’oiseaux, la puissance du feu terrestre, la parfaite circonférence de la danse étoilée, le rire d’un enfant ou bien même dans cette petite herbe qui avec persévérance perce les chemins goudronnés. Car rien n’arrête la Vie. Malgré les dissonances de l’expérience humaine, sache que tout reprend sa juste place, toujours. Élève toi. Et tu verras que ce que Je te dis est juste.

La Persévérance, la Pureté, la Droiture, la Liberté,…sont des valeurs sacrées qui ont été bien malmenées ; pour ta perte. Tu as cru avoir perdu ton innocence et ta volonté originelles. Mais en réalité, tout est là, malgré le pouvoir illusoire de ce monde ; puisque ce sont des états correspondant à des sons et que ces sons sont la substances première de qui tu es, rien ne peut détruire ce que tu es. La seule et illusoire force involutive est de de te faire croire que l’illusion, le voile, sont réels. Mais toujours, tout revient à sa juste place.

Si un petit brin d’herbe a la force de percer à la lumière, imagine la force qui se meut au travers Toi, à la recherche de la Lumière dont tu as le souvenir jusque dans tes cellules, puisqu’elles sont animées de mon Amour.

Tu es mes yeux, ou ma main, ou encore mon cœur. Et dans le même temps, tu contiens toi même tout ce que Je Suis. Je te regarde et Je sais que tu retrouveras le chemin jusqu’à Moi. Ta plus grande force sera d’être ce que tu es déjà ; mon Enfant.

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.