En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.

lundi, 28 mai 2012 13:13

Message de Maître Razowsky

Si vous pouviez un seul instant de votre vie dans la matrice illusoire, sortir de vos émotions et enfin voir. Vous regarderiez alors avec grand étonnement les tribulations de ce monde.

Il suffit d’un instant pour que vous compreniez d’expérience et non pas du fait d’une compréhension toute mentale, que ce sont ces fameuses émotions qui aujourd’hui encore nourrissent la matrice et ceux qui l’ont créée. La vision claire et juste ne saurait être accordée à celui ou celle en proie à ces émotions. Et je préciserai que les « bons sentiments » qui sont diffusés à large échelle aujourd’hui même par des êtres éveillés font partie de la matrice. Car il est une chose de canaliser ; ça tout le monde peut le faire ; mais il est autre chose d’avoir le discernement de qui est canalisé. Ainsi, je vous le dis, aujourd’hui la plupart des êtres qui canalisent le font selon le plan oblical ; c’est à dire qu’ils ne sortent pas de la matrice.

Souvent, vous nous entendez dire que l’amour est un état et qu’il est droiture, responsabilité, liberté. Mais la confusion est telle que vous confondez aussi la droiture et la liberté avec la froideur et qu’ainsi, nombre d’êtres se disant éveillés, ne le sont en fait pas plus que leurs frères et sœurs exprimant vivement leurs émotions. La raison en est simple : la matrice est maintenue par un état qui vous endort littéralement, et -excusez moi pour l’expression- vous fait prendre « des vessies pour des lanternes ». Croyez-vous qu’aimer est prendre l’autre dans ses bras et lui donner tout votre amour ? Mais chères âmes, vous confondez là l’amour divin et l’amour humain émotionnel. Croyez-vous que cet amour état est le détachement et que sous prétexte de liberté,de ce fait, vous vous séparez de toute personne qui ne vous convient pas ? Vous n’êtes alors plus capable de compassion, Et chères âmes, comme pour le 1er cas, il ne s’agit là que d’une protection de plus se référant à votre égo.

Lorsqu’il est dit que l’amour divin est un état c’est qu’il est et jamais n’est retiré. C’est qu’il est le discernement de Soi et donc de l’autre et qu’il permet ainsi de s’élever soi et le frère qui vient. Élévation, oui, voilà ce que le véritable amour est dans sa lumière. Le trop ou l’absence du trop est le même formatage remplissant la même fonction, la séparation des êtres et des âmes, confusion suprême de la lumiètre inversée qui pour faire croire qu’elle n’existe pas se contente de faire vivre les émotions dans leur trop plein, ou de les faire se confondre avec un prétendu détachement, qui n’est qu’une autre façon de se protéger, et qui relève donc lui aussi de l’égo que vous chercher à amenuiser.

Non, personne n’entendra la voie véritable si il ne sort pas lui même de la matrice et de ses entrelacs de formes pensées. Cela signifie que personne aujourd’hui ne peut enseigner ou canaliser la voie véritable en souhaitant sauvegarder le système de pensées régissant ce monde, même les pensées de bon aloi qui aujourd’hui mènent même ceux se disant éveillés, voire les « enseignants ». Désirer une autre société implique d’avoir le discernement qu’on ne construit pas sur de l’ancien et la forme, la manifestation même formée par les formes pensées de la lumière inversée ne saurait être la base d’une nouvelle société.

Ainsi, un des facteurs de véracité quant aux enseignements qui vous sont transmis sont qu’ils ne peuvent l’être que par des êtres ayant eux même fait ce chemin de dépouillement….Et pas seulement dans les idées ! Dans la forme aussi. Vous ne pourrez construire le Nouveau sur l’ancien. Vous ne pouvez servir 2 maîtres à la fois. C’est cela aussi, l’amour dans sa droiture. Ainsi vous disai-je, le propre de la lumière inversée pour sa sauvegarde est de plonger l’humain dans la confusion. C’est pourquoi aujourd’hui soyez vigilant à ne pas intégrer des enseignements qui vous porteront à la peur ou à son contraire, la facilité de croire qu’elle n’existe pas et que si l’être éveillé est sur le bon chemin, alors rien ne peut lui arriver. Je peux vous assurer que tant que le gouvernement des forces contraires règne ici bas, la lumière dérange ainsi que ses enseignants, et cela dans tous les domaines. Jamais les êtres amenant la révolution, dans le sens de retournement des valeurs instaurées, jamais ces êtres ne pourraient être soutenu par les forces ici bas. Car ces êtres justement apportent des pensées contraires aux systèmes mis en place.

Lorsque la peur profonde du changement sera passée, que l’égrégore de peur sera obtus, vous verrez comme le nombre de gens éveillés diminuera alors, car déçus qu’il ne ce soit rien passé de visible à leurs yeux. Vous verrez alors comme la voie véritable est étroite et pas toujours récompensée par le système en place ; car comment ce système mené par les forces d’involution, comment ce système pourrait accepter de laisser son pouvoir ; Or, beaucoup d’êtres éveillés pensent être sortis de ce système et ne pas le nourrir. Eh bien, lorsque ces êtres auront intégrés que l’amour véritable est droiture et non pas émotion, et fait de « bons sentiments », mais que le détachement n’est pas le manque d’amour et que jamais il ne sépare les êtres, oui, là vous aurez fait un pas vers plus de discernement et de liberté. Et ce chemin, contrairement à ce qu’on vous fait croire, n’est pas facile ; il est semé d’embûches et demande persévérance et droiture. Car cet état d’amour n’est pas tiède et renverse ce qui est illusion. Les enseignements qui vous diffusent continuellement que si vous êtes sur le bon chemin, tout viendra à vous. Certes. Mais n’attendez pas que les forces en œuvre sur votre terre vous laisse cheminer tranquillement. Si c’était le cas, votre monde aurait rejoint depuis longtemps les mondes unifiés et pacifiés. Si les êtres de lumière étaient accueillis, remerciés et reconnus dans ce monde, je peux vous assurer que cela se saurait ! Non, chères âmes, il serait temps de sortir de l’illusion et de voir. De voir que voilà déjà bien longtemps en terme de temps humain que votre monde est le siège d’un combat pour la lumière et que seuls ceux qui en ont conscience évoluent véritablement. Comme il a été dit, vous pouvez continuer à croire que tout est juste. Cela l’est dans le sens où, en tant qu’enfant du Créateur et donc Créateurs vous mêmes, vous créez vos propres enfermements, votre monde même. Mais la souffrance n’est en rien une justification.

La voie du retour est engagée. Ne succombez pas aux miroirs aux alouettes. Pléthore d’enseignements vous sont proposés ; un vrai « marché du temple ». Mais bien peu vous ramènent à votre divinté, quitte à vous déranger dans vos illusions et l’ordre établi de vos pensées qui vous ont mis dans un certain confort spirituel. Les temps sont au discernement. Nous vous soutenons en ce sens, nous, Maîtres de la Confrérie Blanche, mais aussi tous les êtres venus des 4 coins des mondes, afin que cette terre bascule à la lumière. Soyez bénis et restez droits.

 

Vous êtes invité à faire circuler ce message en respectant son intégralité y compris ces quelques lignes.

Plus dans cette catégorie : « Message du Sans Nom Les Croyances »